header

Mitia Durinckx

Lauréat de la quatrième édition du prix de thèse du laboratoire de mathématiques Blaise Pascal


Le prix de thèse du laboratoire de mathématiques Blaise Pascal

À son décès, un mathématicien a légué un important capital au laboratoire de mathématiques Blaise Pascal (LMBP, CNRS et université Clermont Auvergne). Par testament, il demandait que le fond alloué soit utilisé pour encourager un jeune mathématicien.

Le laboratoire a décidé d'utiliser ce fond pour récompenser chaque année une thèse en mathématiques, alternativement en mathématiques fondamentales et en mathéma­tiques appliquées.

Chaque année, un jury international a donc la tâche de sélectionner une thèse de mathématiques soutenue au cours des deux années précédentes dans un laboratoire fran­çais.


Le prix 2019

En 2019 Le jury était constitué de


Le lauréat 2019

Le lauréat est Mitia Durinckx, actuellement chargé de recherche au CNRS affecté au Laboratoire de Mathématiques d'Orsay. Il a été distingué pour une thèse intitulée Topics in the mathematics of disordered media. Une cérémonie de remise du prix, d'un montant de 4000 euros, est organisée au laboratoire de mathématiques Blaise Pascal le 5 décembre 2019. Le prix sera remis par Emmanuel Royer, directeur adjoint de l'Institut national des sciences mathématiques de leurs interactions. à cette occasion, Mitia Duericnkx donnera une conférence sur ses travaux mathématiques.

Mitia Duerinckx est en expert en équations aux dérivéees partielles, mais aussi en probabilité. Sa thèse porte sur deux axes. Le premier, en plein développement, concerne l'homogénéisation stochastique, soit l'étude de propriétés macroscopiques (fonctionnelles d'énergie, fluctuations,...) d'un milieu hétérogène qui peut être périodique ou plus généralement la réalisation d'un champ stationnaire aléatoire, nécessitant de nombreux outils techniques novateurs (inégalités fonctionnelles à poids pour des champs corrélés par exemple. Le second axe est sur le modèle de Ginzburg-Landau 2D, qui intervient dans l'étude des supraconducteurs. Il a notamment essayé de comprendre l'évolution champ moyen des vortex en présence d'impuretés, en utilisant la technique d'énergie modulée de Serfaty.