header

À la Une

   Séminaires des sept prochains jours...

Séminaire GAAO :

Vendredi 21 septembre 2018 - Serge Richard (Nagoya)

Le théorème de Levinson topologique: 13 ans après

(Lire la suite...)

   Événements...

image

Du 08 au 20 juillet 2018...

48ème École d'été de St-Flour

Fondée en 1971, cette école est organisée chaque année par le Laboratoire de Mathématiques. Elle est soutenue par l'Université Blaise Pascal, le Ministère de la Recherche et le C.N.R.S.
(Lire la suite...)

image

Le jeudi 12 juillet 2018...

Réunion de création d'un réseau de statisticiens Clermontois et Auvergnats

Le laboratoire de Mathématiques Blaise Pascal LMBP et l’UMR EpiA (INRA ARA et VetAgro-Sup) coorganisent une première rencontre pour la création d’un réseau de statisticiens Clermontois et Auvergnats. Cette réunion aura lieu le jeudi 12 juillet 2018 dans les locaux de l’UFR Mathématiques.
(Lire la suite...)

image

Jusqu'au 15 juin 2018...

Prix de thèse du laboratoire

Le prix, d'un montant de 4000 € est destiné à récompenser une thèse en mathématiques soutenue dans un laboratoire français au cours des deux années précédant l'année de candidature. En 2018, le prix récompensera une thèse en mathématiques fondamentales. Le candidat recevra son prix au laboratoire de mathématiques Blaise Pascal où il donnera une conférence en décembre.
(Lire la suite...)

image

Timothy Gowers (Cambridge et FSMP) - Mardi 15 mai 2018 (14h30, amphi Hennequin)

Nouvelles bornes pour la fonction d’Erdös et Rogers

Soient s, t deux entiers tels que s < t. Si G est un graphe d’ordre n, et si G ne contient aucune clique d’ordre t, quelle est la taille, au minimum, du plus grand sous-graphe induit qui ne contient aucune clique d’ordre s ? Ceci est une question qui a été posée en 1962 par Erdös et Rogers. En général, le problème reste ouvert. Je présenterai une construction, obtenue récemment avec Oliver Janzer, qui fournit des nouvelles bornes supérieures dans plusieurs cas.
(Lire la suite...)

image

Jean-Michel Coron (Université Pierre et Marie Curie) - Mardi 20 mars 2018 (14h30)

Comment utiliser les non linéarités pour contrôler un système

Un système de contrôle est un système dynamique sur lequel on peut agir à l'aide d'une commande (ou contrôle). Un problème important apparaît : le problème de la contrôlabilité. On se demande si, étant donnés deux `` états'' du système, on peut trouver une commande permettant de faire passer le système du premier état au second. On regardera ce problème d'abord pour des systèmes en dimension finie puis pour des systèmes modélisés par des équations aux dérivées partielles (Euler et Navier-Stokes pour les fluides incompressibles, Saint-venant et Korteweg de Vries). Dans les deux situations l'accent sera mis sur l'utilisation des non linéarités pour avoir cette contrôlabilité dans le cas où elle ne peut être obtenue par les termes linéaires.
(Lire la suite...)